lundi 14 octobre 2013

The Skadberg's adventures traveling in the US and France with a baby!

Travelling by train in France

Two and a half months, the time we spent away from Shalimar, our "home." This time was determined by the prices of airline tickets and our desire to spend time with our families. The primary purpose of this trip was to introduce Stella to her family on two different continents. We first spent two weeks in California, then six in France, and then another two weeks in California before returning to New Zealand.

My birthday in a guinguette, Nogent sur Marne

Logistically, the boat was moored in the Town Basin Marina , a good friend visited her once a week to check the bilge pumps, run the dehumidifier and air her out a little. Ryan had to keep working while we traveled, because the "budget" airfare even with a baby who does not pay was $7,500 USD! We flew exclusively with Air Tahiti and we recommend this company. Good service, nice flights, we got a bulkhead seat with a bed for Stella on each flight and room for our legs which was much appreciated. Once there we stayed with our parents mainly and sometimes with friends. I again thank all those who have been able to make a "small place" or just give us a little of their time. Feeling the generosity of family or friends even when we have not seen them for some years. It feels great and it's worth all the sacrifices. A special thank you to Audrey and her parents for our stopover in Royan, Caro and Sego the same in Bordeaux, my uncle and my Aunts in Annecy, my sis who worked so hard for us to feel at home and of course Ryan's mom and my mom . I can not name everyone else or this post would turn into just a long list of names, but thank you all!

Stella at l'île de la Cité
I will not lie though there were difficult things during this trip. Firstly it is not easy to travel with a newborn whether by plane, car or train. However, we found Stella easier to manage on the return trip (she was 5 ½ months) and once we had experienced a fiasco (like car trip from Paris to Annecy) and fortunately learned from our mistakes!
The extreme heat especially in France did not made ​​things easy either, we got out much less than I expected. There will be no album of Paris with pictures such as "Stella at the Eiffel Tower", "Stella at Montmartre", etc... (though I planned my photo album at Amelie, with Stella as a garden gnome!).
And finally living out of a suitcase and particularly with a baby, is not simple. Everyone was very nice, but it is nice to get back home to our usual routine!
Finally, the fact that Ryan had to continue working throughout the journey to pay for said journey has not always been fun. He had to always check the quality of the internet wherever we were going, discover the problems getting of a broadband subscription when not a resident in the country and while moving all of the time! We used Sosh in France,  I do not recommend to anyone!
I loved seeing our families too, see them interact with Stella, each in their own way. It made me realize for the first time that our lifestyle choice does make us miss out on family. I will therefore take full advantage when we visit family again. It was difficult not having much time to myself and being so tired at night that I slept with the chickens instead of staying up late to visit. I also liked the food back in my country, testing new trends cooked for us with love by our families, going to lunch in the restaurants where used to frequent in San Diego. We even had an date at the Bali Hai where we got married!

So would I do it again? Yes, but differently, on a shorter time and not with a young baby,  I'd rather wait a year too if it allowed Ryan to take a real vacation and I would add a week's holiday just for us and personal accommodation to break up the trip and give breaks to everyone. And yes, it inflates the budget but I think it's worth it. I would almost write that I would see fewer people so we would not have to rush as much, but I know that this would be wishful thinking because I do not regret any of our visits, and I'm a little sad already for those we couldn't see.

With my Grand Aunt who is 94 years old today
Stella was fortunate to be cuddled in arms that once cuddled me, by people who unfortunately will not be eternal and that are very important to me. Even if it only happens this once for her, I'm already happy. She met her Great Aunt Marie-Louise from whom she gets her middle name, her grandparents, great-grandparents, uncles, aunts, cousins​​... She celebrated her first July 4th in the U.S., her first July 14th in Bordeaux, "enjoyed" the crowds while screaming until she fell asleep on the Croisette, practiced swimming in the pool at Tata Claires or jacuzzi at Grammy's, watched the landscape scroll by on the train (the preferred mode of transport), fell asleep from fatigue jumping with her cousins, read Love Bug with Grammy, broke the ears of Mamina and Papi during car trips, served as a model for the creation of Mamina's outfits ...

First 4th of July

And of course some will argue that she will not remember anything so why go traveling so young? I answer them that we will be there to tell her, it will help us to make her want to come back to her own countries that are not by birth but by our roots and culture. I would say she can put a face, a warmth and smell to the voices she hears and faces she sees on Skype and it is worth all the gold in the world. I smile typing all this, I think of the pictures that have been taken and that we will show her, there is so much that I'm having a hard time choosing for the blog!
In the space of two and a half months, Stella, who is now 6 months old, can sit, stand, has two bottom teeth (one Tahitian , one New Zealand, both came on the trip back), loves food "big time", she begins to discover and has a tireless curiosity. Our life has definitely changed, it is not always idyllic, sometimes lack of sleep or when she is screaming at the top of her lungs. We're together 24 hours a day and yet I smile again, there is so much love and so few words...
I leave you with some pictures. If you want to see more of the family and friends big smiles (did you notice that superpower that babies have to make everybody smile big time on photos), send me a message and I will send an invite to my private picasa albums.

Photo shoot with Grammy, wearing her great grandfather's hat

Naptime under the fig tree at Grama Kim and Papa John 

samedi 12 octobre 2013

Tribulations des Skadberg aux EU et en France avec un bébé!

Voyage en train France

Deux mois et demi, c’est le temps que nous avons passé loin de Shalimar, notre « maison ».  Ce laps de temps a été déterminé par les prix des billets d’avion et notre volonté de passer du temps avec nos familles. Le but premier de ce voyage était de présenter Stella à sa famille sur deux continents différents. Nous avons d’abord passer deux semaines en Californie puis 6 en France, puis de nouveau deux semaines en Californie avant de revenir en Nouvelle Zélande.

Niveau logistique, le bateau était amarré dans la Town Basin Marina, un bon ami lui a rendu visite une fois par semaine, pour vérifier les pompes de cale, mettre en route le déshumidificateur et aérer un peu. Ryan n’a pas ou peu pris de vacances car le budget "billet d'avion" même avec un bébé qui ne paye pas sa place s’est élevé à 7500$US ! Nous avons volé exclusivement avec Air Tahiti et nous recommandons cette compagnie, un bon service, des vols agréables, nous avons obtenu un lit pour Stella à chaque vol et la place pour les jambes est plus qu’appréciable avec ses sièges "parents". Une fois sur place nous avons logé chez nos parents principalement et parfois chez des amis. Je remercie encore tous ceux qui ont pu nous faire une « petite place » ou simplement nous accorder un peu de leur temps. Ressentir la générosité de sa famille ou de ses amis même lorsqu’on ne s’est pas vu pour certains depuis plusieurs années ça fait un bien fou et ca vaut tout les sacrifices. Merci en particulier à Audrey et ses parents pour notre escale à Royan, Caro et Ségo pour celle de Bordeaux, mon Oncle et mes Tantes à Annecy, ma sœurette qui a bossé comme une malade pour nous soyons comme des coqs en pâte et bien sur ma Maman et ma Belle Maman. Je ne peux nommer tout le monde sinon ce billet se transformerait en une liste de nom un peu indigeste, mais encore merci à tous!

Stella sur l'île de la Cité
Je ne vais pas mentir cependant il y a eu des choses difficiles pendant ce voyage. Tout d’abord ce n’est pas simple de voyager avec un nouveau né que ce soit en avion, en voiture ou en train. On a cependant trouvé Stella plus simple à gérer au voyage du retour (5 mois et demi) ou une fois qu’on avait vécu un fiasco (comme le voyage en voiture de Paris à Annecy) et oui on apprend de ses erreurs heureusement !
L’extrême chaleur spécialement en France n’a pas rendu les choses faciles non plus, on a bougé nettement moins que je l’espérais. Il n’y aura pas d’album photo Parisien avec des photos telles que « Stella à la Tour Eiffel », « Stella à Montmartre », ect (j'avais pourtant planifié mon album photo à la Amélie Poulain, avec Stella en guise de nain de jardin!).
Et enfin vivre chez les autres et encore plus avec un bébé alors que l’on est adulte, ce n’est pas simple. Tout le monde pense bien faire mais on a tous des habitudes de vie différentes et par moment ça coince !
Enfin le fait que Ryan ait du continuer pendant tout le voyage pour payer ce dit voyage n’a pas toujours été drôle. Il a fallu toujours s’enquérir de la qualité d’internet là où l’on allait, découvrir le problème d’une souscription haut débit lorsqu’on ne réside plus dans le pays et qu’on se déplace tout le temps et franchement on s’en serait bien passé ! On a utilisé Sosh que je ne recommande à personne !
J'ai adoré voir nos familles en vrai, les voir interagir avec Stella, chacun à leur façon. Cela m'a fait réaliser pour la première fois que notre choix de vie lui fait aussi manquer quelque chose. Il faudra donc  en profiter à fond quand on visitera de nouveau la famille. C'était formidable et en même temps difficile de ne pas avoir beaucoup de temps à moi et d'être tellement fatiguée le soir que je me couchais avec les poules au lieu de rester discuter jusqu'à pas d'heure. J'ai aimé aussi retrouver la nourriture de mon pays, tester de nouvelles tendances cuisinées pour nous avec amour par nos deux familles, aller dejeuner dans les restos où nous avions nos habitudes à San Diego, on a même eu un rendez-vous en tête à tête au Bali Hai où nous nous sommes mariés!

Alors est-ce que je le referais ? Oui mais différemment, sur un temps plus court et pas avec un bébé si jeune, je préfèrerais repousser d’une année aussi si cela permettait à Ryan de pouvoir prendre de vraies vacances et j’ajouterais une semaine de vacances rien que pour nous et des hébergements personnels pour ponctuer le voyage et donner des poses à tout le monde. Et oui, ca gonfle le budget mais je crois que cela en vaut la peine. Je pourrais presque écrire que je verrais peut-être moins de personne mais je sais qu’il s’agirait alors d’un vœux pieux car je ne regrette aucune de nos visites, et je suis un peu triste de celles que nous n’avons pas pu faire.

Stella a eu la chance d’être serrée dans des bras qui m’ont serrés bien avant elle, par des gens qui ne seront malheureusement pas éternels et qui comptent énormément pour moi et même si ca ne devait être qu’une seule fois dans sa vie j’en suis déjà heureuse. Elle a rencontré son arrière Grand-tante Marie-Louise qui lui a donné son deuxième prénom, ses grands-parents, arrière-grands-parents, oncles, tantes, cousins… Elle a fêté son premier 4 juillet aux US, son premier 14 juillet à Bordeaux, pris des bains de foule en hurlant jusqu’à ce qu’elle s’endorme sur la Croisette, pratiqué la natation dans la piscine chez Tata ou dans le jacuzzi chez Grammy, regardé le paysage défiler dans le train (son mode de transport préféré), sauter jusqu’à s’endormir de fatigue avec ses cousins, lu Love Bug avec Grammy, cassé les oreilles de Mamina et Papi pendant les trajets en voiture, servi de mannequin pour les créations de Mamina…

Première fête du 4 Juillet
Et bien sur certains argueront qu’elle ne se souviendra de rien alors pourquoi la faire voyager si jeune ? Je leur répondrais qu’on sera là pour lui raconter, que ça nous servira à lui donner envie d’y revenir dans ces/ses pays qui sont les siens pas seulement par la naissance mais aussi par les racines, la culture. Je leur dirais qu’elle a pu mettre un visage, une chaleur, une odeur à ces voix qu’elle entendait sur Skype et que cela vaut tout l’or du monde. Je souris en tapant tout cela, je pense aux photos que l’on a prises et que l’on pourra lui montrer, il y en a tellement que je vais avoir du mal à choisir pour le blog !
En l’espace de deux mois et demi, Stella, qui a maintenant 6 mois, peut s’asseoir, se tenir debout, a deux dents en bas (une Tahitienne, une Néo-Z élandaise, toutes deux sorties sur le chemin du retour), aime nourriture de "grands" qu'elle commence à découvrir et elle est d’une inlassable curiosité. Notre vie a définitivement changé, ce n’est pas toujours idyllique, on manque parfois  de sommeil ou bien on en a assez de l’entendre « se faire les poumons », on est ensemble 24h /24h et pourtant, je souris encore, il y a tellement d’amour et si peu de mots…
Je vous laisse sur quelques photos. Si vous voulez voir plus de sourires version banane de la famille et des copains (vous avez remarqué cette capacité qu'ont les enfants à faire sourire tout le monde de toutes leurs dents) envoyez moi un message, je vous enverrais un lien vers mes albums picasa privés.

Séance photo avec Grammy Stella portant le
béret de son arrière-grand-père

Sieste sous le figuier chez Papa John et Gramma Kim